Synopsis

Le changement climatique et le stress journalier d’être enfermé dans sa voiture frustrent les gens plus que jamais.

 

Les gens de différentes villes du monde s’arment d’un vélo comme moyen pour changer.

 

Pourtant, la vente de voitures explose: un milliard de voitures aujourd’hui; deux milliards en 2020...

 

Le mot du réalisateur

Né à Malmö en Suède, une ville où la bicyclette est le moyen de déplacement privilégié pour aller d’un endroit à un autre, j’ai voyagé dans le monde entier en me demandant pourquoi il y avait si peu de vélos.

 

De nos jours, le modèle automobile tel que nous le connaissons a atteint un niveau critique avec embouteillages constants et des millions d’heures de productivité perdues.

La frustration monte et les villes doivent trouver de nouveaux modèles.

 

Ce développement est poussé par le nouveau mouvement cycliste urbain. Les gens mettent même des panonceaux sur leur vélo qui disent « Une voiture de moins».

Une attitude système D en face d’une crise mondiale.

 

C’est un message positif dans ces temps un peu déprimants.

Si toutes les villes adoptaient le modèle danois où 40% des gens vont au travail en vélo, on observerait un changement radical dans le monde. Et c’est quelque chose qui se mesure en termes de santé, pollution et consommation de pétrole.

 

Les industries du pétrole, de l’automobile et du bâtiment sont au centre de notre système économique.

Ce sont eux qui résistent au changement. Et quand ils l’acceptent, c’est à leur rythme.

Alors que la planète en a besoin tout de suite...

 

 

Pourquoi ce choix ?

Un film militant qui démontre, à coup de chiffres et de statistiques, combien la voiture est un fléau tant pour l’environnement que pour notre santé.

 

Dénonçant les lobbys industriels et la complicité des politiques, il nous présente ceux qui se sont engagés dans le combat anti-voiture avec comme arme…leur vélo.

 

A travers leur bataille pour donner plus de place au vélo dans la cité, ces témoins d’un mode de mobilité douce invitent le spectateur à changer, lui aussi, son mode de déplacements.

 

 

Récompenses

Docs Against Gravity Film Festival - Mention spéciale, 2015

UK Green Film Festival - Prix du public, 2015

Tempo Documentary Award - Mention honorable, 2015

Cinemambiente Environmental Film Festival - Meilleur Film, 2015

Urban TV Awards – Meilleur documentaire, 2015

Int. Filmwochenende Würzburg - Prix du public, meilleur documentaire 2016

Le Club des Villes et Territoires Cyclables annual award – Talents du Velo, 2016 (récompense le réalisateur Fredrik Gertten)



Genre : Documentaire
Réalisateur : Fredrik Gertten
Production : WG Film Production
Année : 2015
Pays : Suède
Contact : glynnis@wgfilm.com
Site : http://www.bikes-vs-cars.com

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Kevin TOP! · le 05/09/2017
Manon Super film BRAVO !!!! · le 03/09/2017
eboiro La reflexion de fond est excellente, mais le film est bien longuet pour un contenu qui manque parfois de force (pas les arguments en soi, mais leur degré de lien aux voitures (ou au vélo). Ex l'asthme ne dépend pas que de la pollution des voitures) et de recul et perspectives (ex le VAE non evoqué). · le 03/09/2017
Bernard Et le mur du çon dépassé à fond les manettes par le maire de Toronto ! ahurissant ! · le 01/09/2017
Bennis Très bon film qui nous rapproche de la lutte contre le Changement Climatique à travers une bonne combinaison de l’utilisation du vélo, du transport en commun, de l’utilisation des véhicules électrique et d’un bon aménagement urbain. Cette combinaison devant être complétée par la mobilisation des ONG pour lutter contre les lobbies du pétrole et de l’industrie des voitures et contre le laxisme des Collectivités Locales responsables de la gestion de nos villes. · le 31/08/2017
Rose Encore un très bon documentaire qui m'a fait prendre conscience une fois de plus l'importance de passer à l'action! Merci Greenpeace :) · le 31/08/2017
Christel Superbe documentaire à diffuser. Vive le vélo! Il faudrait que les lieux de travail ne soient pas aussi éloignés du domicile. Les pbs de transports incitent les gens à préférer la voiture. J'ai la chance de travailler près de chez moi donc j'y vais en vélo et d'être très pourvu en bus, métro et donc la voiture serait inutile. Je rêverai que Paris se rapproche d'Amsterdam le paradis du vélo.
Un grand merci pour ce superbe festival avec de très beaux documentaires.
· le 29/08/2017
Victor F This guy at 47:20 is amazing!!!! · le 29/08/2017
Sarraute Vraiment au coeur de l'actualité cette , à diffuser un maximum : super !!! utiliser un vélo c'est faire un acte révolutionnaire et il en existe bien d'autre dans ce style. · le 28/08/2017
mariec2c Et celui-là aussi! ça fait un moment que je veux le voir :) merci, quel chouette festival ! · le 20/07/2017
L'équipe du Greenpeace Film Festival Inscrivez-vous à al newsletter, Marie ! · le 24/07/2017