Monstres et gardiens

Synopsis

Tourné par Greenpeace Nouvelle-Zélande, ce film n’entre pas dans la compétition soumise au vote du public. Ce documentaire raconte la naissance du mouvement climatique en Nouvelle-Zélande.  Un an après la catastrophe de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique, une petite tribu aborigène Te Whānau-ā-Apanui de East Cape, en Nouvelle-Zélande, aperçoit un étrange bateau débarquer dans ses eaux sacrées…  Il s’agissait d’un navire de recherche sismique dépêché pour sonder les eaux profondes à la recherche de pétrole.  Craignant d’avoir courroucé leurs ancêtres, les anciens de la tribu ont envoyé les Taniwha et les Kaitiaki (les monstres et les gardiens) pour combattre les navires pétroliers, avant de prendre eux-mêmes la mer.  Les événements qui suivirent resteront une source d’inspiration pour toute une génération de Néozélandais·es. Ce documentaire montre les sacrifices que font les personnes qui défendent l’environnement et leur avenir, et comment des alliances inattendues peuvent changer le cours de l’Histoire.

Le mot des réals

Nous avons réalisé ce film pour célébrer une décennie de résistance à l’exploration pétrolière offshore en Nouvelle-Zélande, et pour soutenir la nouvelle vague d’activistes du climat qui se lève. C’était très important pour nous de documenter le combat des peuples autochtones, qui est au centre de ce mouvement pour la défense de l’environnement et qui est si important pour Greenpeace. La lutte contre l’exploration pétrolière n’est pas terminée, même si le gouvernement néo-zélandais a imposé un moratoire sur les nouvelles autorisations d’exploration. Une compagnie pétrolière autrichienne, OMV, envisage en effet d’effectuer des forages dans le Great South Basin, une zone jusqu’ici préservée. La lucha continua…

Pourquoi ce choix ?

Un film très touchant qui nous emmène à la rencontre d’un peuple fier de sa culture, de ses origines, de son territoire, et prêt à tout pour les sauvegarder. La lutte engagée de ces hommes et de ses femmes est un modèle pour tous ceux et celles qui souhaitent passer à l’action. Une véritable leçon d’activisme…

Et après

Agir tout de suite

Se passer des énergies polluantes, c’est possible ! Je m’informe sur les énergies renouvelables.

Rejoindre un groupe d'action

Je rejoins un groupe local de Greenpeace près de chez moi.

Je rejoins WeGreen, le réseau social de celles et ceux qui veulent agir pour l’environnement, pour participer à des mobilisations menées à côté de chez moi et rencontrer des personnes actives sur les thématiques qui m’intéressent.

0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Pour poursuivre la mission de sensibilisation du festival :

Je fais un don