Métamorphose

Synopsis

Ode à la planète, Métamorphose prend le pouls de notre Terre et témoigne d’une période de changements profonds : la perte d’un monde et la naissance d’un autre. Métamorphose capte la portée véritable de la crise environnementale qui secoue le monde entier : des feux de forêt consument des communautés, des espèces disparaissent et des écosystèmes entiers s’effondrent.  Mais cette crise offre également l’occasion d’une transformation. Métamorphose se penche sur les voies inexplorées auxquelles donnera accès cette transformation de l’humanité issue des crises environnementales qu’elle a elle-même provoquées.

Le mot des réals

Nous nous sommes mis à discuter du concept de Métamorphose  juste après le passage du typhon Haiyan aux Philippines. Ce cyclone tropical, l’un des plus puissants à avoir été observés jusqu’ici, a fait plus de 6000 morts. Nous nous sommes demandé en quoi un phénomène climatique d’une telle importance changeait une personne, une communauté, une espèce. Au cours du processus de création du film, des bouleversements climatiques sont survenus à nos portes, ici en Amérique du Nord : des feux de forêt ont menacé nos familles, il y a eu des sécheresses sans précédent et des événements météorologiques extrêmes se sont manifestés sur notre territoire. Métamorphose a été conçu à peu près au même moment que notre enfant, Phoenix. Le fait de savoir que notre fils allait hériter de ce monde en crise et que le changement climatique n’était plus pour demain, mais qu’il se produisait en ce moment même a intensifié notre sentiment d’urgence et d’immédiateté. Nous avons entrepris de créer une œuvre cinématographique qui allait constituer à la fois une réflexion sur notre époque et le catalyseur d’une transformation.

Pourquoi ce choix ?

Des images magnifiques pour ce film qui nous rappelle la beauté du monde qu’il faut préserver, et nous invite à nous mettre en action face à l’immensité de la crise que nous traversons. Interpellant et positif, ce documentaire nous offre des pistes concrètes de transformation et des solutions innovatrices, génératrices de sens et résilientes.

Et après

Agir tout de suite

• Agir avec son école : lancer une réflexion autour de soi, auprès des élèves mais aussi des profs, pour que l’école soit un lieu exemplaire de développement durable.
• Agir sur son lieu de travail : encourager son entreprise à proposer des produits écologiques, durables et issus du commerce équitable à son personnel et ses clients.

Aller plus loin

La biodiversité désigne la diversité de toutes les formes de vie présentes sur la planète. Elle est évaluée notamment à partir des écosystèmes, des espèces animales et végétales et des gènes.

Rejoindre un groupe d'action

Je rejoins un groupe local de Greenpeace près de chez moi.

Je rejoins WeGreen, le réseau social de celles et ceux qui veulent agir pour l’environnement, pour participer à des mobilisations menées à côté de chez moi et rencontrer des personnes actives sur les thématiques qui m’intéressent.

22 comments

  • Anonyme :

    Très belle réalisation . l’esthétisme des images contribue à une meilleure prise de conscience. Dommage pour la bande-son .

    dimanche 2 février 2020, 19:19
  • Rascle Marie :

    Fabuleux! Il nous laisse pantois et malgré la crise catastrophique on garde espoir en un monde qui bouge déjà, évolue…

    mardi 28 janvier 2020, 00:18
  • Christophe :

    Un bijou <3

    lundi 27 janvier 2020, 23:36
  • despiau :

    Un véritable petit bijou, des images bouleversantes, à ne pas manquer.
    Un grand bravo et merci à toute l’équipe du film qui va à l’essentiel.
    Claudette.

    lundi 27 janvier 2020, 14:51
  • lau v :

    Un Très beau film, de belles images qu’on aurait aimé voir sur Grand écran !
    très singulier, une vision originale, un regard artistique, créatif
    Ce film mériterait le prix , ou un prix

    lundi 27 janvier 2020, 10:09
  • Floes :

    Merci pour ces images magnifiques, ces voyages dans différents mondes d’idées et de créations (notamment les sculptures aquatiques, les « eartships » et les « trash peoples »), et ce message malgré tout positif de « la chenille qui se transforme en créature magnifique après avoir mangé tout ce qu’elle voit » !…

    lundi 27 janvier 2020, 00:33
  • Anonyme :

    Magnifique.

    dimanche 26 janvier 2020, 22:02
  • eboiro :

    De belles images certes, mais trop lent quand meme et le concept de métamorphose reste plutot creux, ni dans l’alerte pertinente ni dans l’action efficace. Il reste quelques «solutions» : le garden pool, les earthship, le photovoltaique pour les démunis, les immeubles habillé d’arbre à Milan…

    dimanche 26 janvier 2020, 00:50
  • bb :

    De belles images, paroles monocordes, j’ai trouvé le film très en longueur, d’immenses paysages de désert reviennent constamment, pourtant il n’est pas dans les films le plus long. Il ne donne pas vraiment de solutions, le solaire et l’éolien sont mieux traités et plus explicitent dans d’autres films. L’épuisement des ressources, la surconsommation, n’est pas traitée en termes d’innovations. Je ne voterais pas pour ce film.

    samedi 25 janvier 2020, 20:35
  • Anonyme :

    parler de changement de paradigme et ne pas une seule fois parler de sobriété, ça me chagrine beaucoup. Surtout quand les exemples de solutions n’en sont pas : les énergies dites renouvelables (solaire en l’occurrence), une autonomie vivrière pour chacun, ce sont autant de mensonges sur le chemin du changement… cela me rend triste. Le propos était beau, mais pour moi il est complètement passé à côté…

    samedi 25 janvier 2020, 17:07
  • Mcc :

    des images sublimes et une exploration poétique des merveilles de notre planète. C’est pour le moment le documentaire qui m’a le plus touchée dans la sélection, ainsi que des solutions..face à la gravité de la situation. Merçi

    jeudi 23 janvier 2020, 17:47
  • LAURENT FABRE :

    Images magnifiques ! Mais le sujet est également très bien traité et laisse à réfléchir. On est pris de bout en bout !

    jeudi 23 janvier 2020, 15:40
  • Christel :

    Bsr,
    Effectivement la musique n’est pas indispensable. Je trouve qu’il y a de la redite avec d’autres documentaires. Même si les images sont belles je n’ai pas été emportée par le film.

    mardi 21 janvier 2020, 19:00
  • Raymondirette-Babin :

    Très beau film qui montre bien que le moindre déséquilibre à un endroit de la planète peut avoir des conséquences très graves sur toute la terre. Les images sont superbes mais j’ai été très impressionnée aussi par les actions locales qui peuvent inverser le mouvement et apporter des solutions et arrêter la dégradation de notre environnement. Chacun doit prendre conscience que même une petite action ( ramasser les detritus au bord des routes) contribue au sauvetage de notre planète

    mardi 21 janvier 2020, 12:52
  • Valérie Roussille :

    Des images sublimes et une exploration poétique des merveilles de notre planète. C’est pour le moment le documentaire qui m’a le plus touchée dans la sélection, mais je ne vote pas pour lui car je crains que le message ne soit inaccessible à la majorité : il est tellement beau qu’il pourrait en faire oublier la gravité du sujet.

    dimanche 19 janvier 2020, 19:34
  • Radia :

    Belle réalisation pour éveiller les consciences ! mais la métamorphose est- elle réelle ou reste- elle utopique actuellement ?

    jeudi 16 janvier 2020, 18:22
  • Gwen :

    Magnifique, ce film me fait penser à deux livres en particulier ,pour une écologie spirituelle et small is toujours beautiful.
    le résumer en trois mots : Terre, Ame ,Société .

    Différentes choses que je retiens :
    toute grande civilisation a connu son déclin.
    Les Grecs, les Romains, les Egyptiens, les Mayas, les Aztèques,
    je suis sûr que pendant des centaines ou des milliers d’années , ils ont cru qu’ils dureraient toujours.
    Et pourtant …

    La géniale piscine végétale qui récupère la pluie et la rosée , une belle symbiose dans un petit paradis vert (garden pool)
    Le non durable au départ devient durable beau recyclage.
    Ton coeur est satisfait, et on se sent bien dans sa peau, maintenant je veux aider les gens, c’est un changement qui vient de l’intérieur, ça résume l ‘esprit de grid alternatives vers la fin du film, de belles personnes .
    humilité devant la Nature, Mère Nature …

    jeudi 16 janvier 2020, 07:43
  • Emmanuel Coquelou :

    Quand l’esthétique au service de la réflexion se conjugue avec conscience de notre environnement. Un merveilleux voyage qui renverse en douceur un idéal dominant controversé. L’harmonie qui se dégage de cette réalisation et l’atmosphère de ce film, qui oscille entre une représentation poétique et quasi onirique de notre monde, nous ferait presque oublier qu’il s’agit pourtant d’une puissante critique de notre modèle de société.

    jeudi 16 janvier 2020, 01:02
  • PATRICIA CAUDIE :

    Une main bienveillante se tend vers les aveugles que nous sommes, pour remettre en lumière les beautés du monde qui s’étiolent trop vite, celles qui nous nourrissent, sur tous les plans… Un film doux et simple, inspiré et réaliste, sans violence mais sans concession.
    Pas là pour raisonner, mais pour faire vibrer notre émotion, réveiller notre possible amour de cette planète. Bravo !

    mercredi 15 janvier 2020, 15:21
  • Anonyme :

    Images magnifiques et quelques belles initiatives et prises de consciences!

    mercredi 15 janvier 2020, 07:57
  • Tiger :

    Ce film est totalement juste et réaliste. Images magnifiques ! Hormis les arbres sur les immeubles qui ne pourront pas vivre pleinement toutes leurs années de vie (300 – 500 ans) tout est excellentissime !

    mardi 14 janvier 2020, 14:24
  • Anonyme :

    Très beau documentaire ! Malheureusement musique électronique lénifiante , trop éloignée de la nature , des sonorités de véritables instruments de musique et donc en désaccord avec le propos ;

    lundi 13 janvier 2020, 23:23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pour poursuivre la mission de sensibilisation du festival :

Je fais un don