LE SEMEUR

Synopsis

Portait de l'artiste et semencier Patrice Fortier qui met sa passion et son savoir au service de la sauvegarde de notre biodiversité végétale.   Il aime les betteraves, variétés solides qui se foutent du vent. Il apprécie l’autonomie chez une plante. Il scanne ses carottes avec la même patience et la même précision que lorsqu’il récupère les graines de ses courges. Parfois, il rêve aussi à un cerisier dont il pourrait propager le patrimoine génétique. Sans parler de sa fierté à montrer ses rutabagas polonais...   Patrice Fortier n’est pas un fou, mais un authentique amoureux. Installé dans la Société des plantes, située sur une terre agricole de la plaine de Kamouraska, au Québec, il préserve et rafraichît semences rares et oubliées pour redonner vie et richesse au patrimoine végétal.

Le mot des réals

Ce qui m’intéressait en tournant ce film, outre l’inspiration cinématographique du jardin et la métaphore que représente son microcosme, c’était d’aborder la sauvegarde de notre biodiversité végétale en découvrant un personnage qui porte cet enjeu avec panache.   Patrice Fortier est un semeur d’idées qui porte plusieurs rêves. Je me suis introduis dans son univers avec curiosité et respect, en prenant le temps de le découvrir au fil des saisons. Le film l’aborde comme un archétype, un héros du quotidien vivant en synergie avec ses créatures végétales. Pour accompagner Patrice, il était naturel de privilégier un cinéma artisan en filiation avec la tradition du cinéma direct québécois. Je voulais que l’accent soit mis sur l’aspect sacré et patrimonial de son travail et que la caméra soit attentive à chacune de ses étapes.   Autrefois, les paysans plantaient les semences issues de leurs récoltes. Ce geste ancestral tend à disparaître en ces temps où le vivant se brevette. J’ai voulu célébrer les gestes du semencier pour les réactualiser et ainsi rappeler qu’aujourd’hui, replanter une semence est un acte de résistance.

Pourquoi ce choix ?

Un film poétique sur un personnage hors du commun mi-artiste, mi-semencier. En nous faisant partager son quotidien et son univers, ce passionné un peu poète nous fait découvrir les trésors et l’incroyable diversité des variétés de plantes, fruits et légumes que nous avons oubliés et que, lui, essaie de faire renaître

Récompenses :

BEST FILM Food For Real Film Festival Awards, Liverpool (UK) - 2015 BEST INTERNATIONAL FILM - Washington DC International Film Festival (DCIFF) (USA) -2015 GRAND PRIX CANADIEN DU JURY - Les Percéïdes (Québec, CANADA) - 2014 PRIX ARTISTIQUE - Festival de Films sur l'Environnement de Portneuf Québec (CANADA) - 2014

&nbsp