Unfavorable Winds

Synopsis

With 3,500 kilometres of coastline, France is a land of sailors. Fishing communities and their traditions are rooted in its culture and history. Yet major changes occurred after the Second World War with the development of industrial fishing. Today, the profession itself is under risk due to quotas, overfishing and diminishing fish stocks.

Awards : Corderie Royale de Rochefort & Association Hermione-La Fayette : Prix Mémoire de la Mer 2018

Director's statement

We wanted to show seventy years of upheaval through personal stories. It is often said that seafarers speak little. Yet ultimately, regardless of what they are fishing, we found passionate people who spoke to us naturally and openly. In particular, they spoke about a time when fishing was difficult but free, with no other restriction but the sea in stormy weather.

Why we selected this film

A film which presents the problems that small fishers face in France, tracing the history and twists of an industry which has been in crisis since the 1980s. What went too far? What were the mistakes which resulted in overfishing and the clashes which took place in the 1990s? At a time when the seas are being emptied of fish, which solutions to overfishing can we find to achieve sustainable fishing methods? This well-directed film provides a comprehensive overview of the issue and teaches us much about this little-known world. Through archive images and interviews, we understand the problems of small traditional fishers more completely.

7 comments

  • Jean-Sébastien :

    Merci beaucoup d’avoir partagé ce film grâce à ce festival de grande utilité publique !
    C’est incroyable de voir que les mêmes erreurs ont pu être reproduites, sans apprendre des leçons du passé.
    Quel énorme gâchis que ces subventions données d’abord pour construire puis pour détruire les bateaux de la démesure.
    Le parallèle avec la logique mortifère de la PAC est évident quand on entend le témoignage du pêcheur poussé à accepter la destruction de son bateau sur conseil de son banquier, car il est pris dans un cycle vicieux du toujours plus alors qu’arrivent des quotas.
    Quand les ministres des Etats-membres prendront-ils leur responsabilité pour arrêter ces délires technocratiques ?
    Dommage que le film n’inclut pas d’entretiens avec des ex-ministres de la pêche, ne serait-ce que pour les mettre face à leur responsabilité. Mais peut-être est-ce parce qu’ils ont refusé ? (pour ceux qui sont encore en vie bien sûr)

    Saturday January 26th, 2019, 02:51 PM
  • Sylvie Dumont :

    merci pour ce film qui nous transmet l’histoire des marins pêcheurs français
    il est très fidèle à son projet
    il ne gomme pas trop les erreurs et remises en question
    merci d’avoir convoqué l’IFREMER
    juste une remarque, dans le commentaire: ( autour de la minute 47:09
    “les prévisions pour la ressource sont alarmistes”
    j’aurais plutôt attendu ( surtout pour un film sélectionné par Greenpeace)
    les prévisions de ressource sont ALARMANTE
    merci pourtant encore, pour tous ces témoignages honnêtes et humains de pêcheurs

    Friday January 25th, 2019, 03:36 PM
  • Henrottay :

    J’ai bien aimé ce reportage sans concession pour nos méthodes productivistes et de rentabilité forcenée. J’espère qu’un autre reportage abordera ce qui est mis en place pour garantir à long térme le bien être et l’abondance de cette ressource .

    Sunday January 20th, 2019, 08:46 PM
  • LALANDE :

    Rétrospective efficace ! Un deuxième volet sur la Pêche “amateur” et son impact sur les ressources, métiers, dont il est question ?

    Tuesday January 15th, 2019, 02:33 PM
  • LOUGOVOY Catherine :

    Passionnante rétrospective Merci beaucoup ! On comprend d’entrée que la solution de “préservation” des ressources est … ne pas pêcher ! Et que les “méthodes d’industrialisation de la pêche “, les politiques diverses et “aides de circonstance ” sont bien en cause et tout à fait déterminantes ! >>>> comme il est regrettable que Greenpeace ne s’engage pas davantage aujourd’hui contre la pêche électrique !

    Monday January 14th, 2019, 06:52 PM
  • Nicole :

    J’ai bien apprécié ce film qui retrace les erreurs commises en matière de pêche en France, et ceci sans jamais nommer les scientifiques. Mais ceux-ci ont bien leur part de responsabilité quand même dans les logiques de rentabilité à tout prix qui ont mené à la surpeche. Ce film est basé sur l’humain et c’est ce qui est touchant.

    Monday January 14th, 2019, 06:04 PM
  • Céline :

    Je ne connais pas grand chose à l’histoire de la pêche en France, et ce n’est pas un sujet qui m’attirait particulièrement. Mais la bande-annonce m’a vraiment donné envie ! Je le regarde dès ce soir.

    Monday January 14th, 2019, 10:02 AM

Leave a Reply to LOUGOVOY Catherine Cancel reply

Your email address will not be published.

To continue the festival’s awareness raising mission:

Join Greenpeace