829 votes

Director: Patrick Benquet

Production: Compagnie des Phares et Balises, France, 2018

French, English, German 68 mn

For the last 50 years, France has generated 75% of its electricity through nuclear power – the only country in the world to do so. This dependence is now sending the state-owned company EDF towards bankruptcy. The new French EPR reactor has experienced many completion delays in Flamanville, France, and in Finland. The costs keep on rising and France is now spending tens of billions in a bid to master this excessively complex technology. So why has France approved the construction of two more EPRs in the UK at Hinkley Point despite fierce opposition even within EDF? An increasing number of countries are phasing out nuclear power, we still do not know how to decommission plants at the end of their lifespan and the cost of renewables is constantly falling. France is finding itself increasingly isolated in its pro-nuclear choices. These choices weigh very heavily on the State’s budget and mean that France is lagging extremely behind in the energy transition. Who will pay the bill for nuclear energy? A film written et directed by Patrick Benquet

Director's statement

Those who champion nuclear energy view the world through an industry, the decline of which they refuse to acknowledge. The revolution of renewables underway in our societies is seen as an attack. They stubbornly maintain that nuclear power generates safer and cheaper electricity than all the other energy sources… Our film strives to demonstrate that not only is this argument wrong, but that it is concealing a disastrous financial reality: the bill that future generations will have to pay due to nuclear power is colossal. Each nuclear disaster (Chernobyl, Fukushima), by increasing the obligation for new safety measures, sends costs spiralling and results in the construction of prototypes such as the EPR, which is exorbitant and so technologically complicated that many engineers are now saying that it will never work.

Patrick Benquet

Why we selected this film

This comprehensive report filmed in France, China, Germany, the UK and Japan explains the challenges facing the nuclear industry and the reasons why the French government is refusing to phase out nuclear power, despite warnings from experts. Interviews with EDF employees, who view the situation as insiders, highlight an extremely worrying state of affairs and ask us to consider the future of this particularly French industry.

Act

Buy green energy

Depending on your region, you may have the option to purchase green energy. 
This can be an important choice for the environment, as standard fossil fuel generated energy emits large amounts of greenhouse gases. 
Nuclear power, on the other hand, creates highly toxic waste. 
Wind turbines and photovoltaic panels, on the other hand, involve significantly less CO2 emissions. Photovoltaic panels, for example, can pay off their CO2 costs in green electricity generated in just three years.

12 tips for reducing your daily energy consumption

1. Keep your thermostat around 19 or 20C
2. Lower the thermostat to 16C at night or during extended absense
3. Keep your thermostat properly adjusted
4. Turn off the heat during summer or extended absense
5. Defrost your refridgerator and freezer regularly
6. Do your laundry at low temperatures
7. Choose "eco" cycles for washing machines and dishwashers
8. Avoid using a clothes dryer unnecessarily
9. Turn off electronics that aren't in use – avoid standby mode
10. Take a shorter shower
11. Cover the cookware
12. Clean the light fixtures

Adjust settings according to your needs

You can see serious energy savings by adapting your appliances according to your needs.
For example, a hallway doesn't need as strong of lighting as an office or reading room.
Place your living room lighting strategically according to where you are most often seated and in need of light. You can also reduce your energy needs by taking advantage of natural light sources.

Use renewable sources

Once your home is well-insulated and well-equipped, you can go even further by using renewable energy sources – at no cost!
Solar power can heat up to 60% of your daily hot water use or provide 40% of your daily electricity use. You can also capture heat from the soil by using a heat pump.

Heat loss

Insulating your home stabilizes your indoor temperature and protects you from outdoor temperature changes. It also reduces the need for heating and thereby reduces your enegy costs.
Investing in the energy efficiency of your home can help you reduce your energy costs by as much as 40%.
In adjoining buildings, heat generally escapes through the roof first, then through windows, walls and floors. Make insultaing your roof a priority.

11 Comments

Baptiste · Monday January 28th, 2019 at 11:26 PM

Etant un acteur du nucléaire, je tiens à ne pas avoir d’avis trop ” stéréotypé “.
Les chiffres en termes de coût d’EDF sont réels mais quels seraient le prix d’une transition écologique ?
Ici, le risque nucléaire est confondu avec les émissions carbones. Actuellement, ces émissions carbones représentent une menace pour chacun. Fukushima en est la preuve, c’est le tsunami qui a fait des morts pas l’irradiation ! Aussi, il faut mesurer la différence entre les réacteur russes (Tchernobyl) et US (Fukushima) par rapport aux réacteurs français car ils sont dotés d’une autre technologie (REP vs REB) qui ne présentent pas les même aspects de sûreté.
Je rejoins le commentaire de BENOIT du 14 Janvier concernant l’énergie de l’Hydrogène mais entre les solutions scientifiques présentant un risque mais se révèlent être de vraies sources durables et l’opinion publique qui ne voit QUE les risques et qui pense être compétente en manière de sûreté énergétique …
Je pense qu’il faut prendre du recul et se demander quelle énergie vraiment industrielle est raisonnable face à ses réels défauts.

Evan · Sunday January 27th, 2019 at 03:22 PM

Ça fait peur, très très peur. Parfois on aurait vraiment envie de changer de planète avec tous ces couillons d’hurluberlus égoïstes narcissiques qui vivent dessus.
Et tout ce qui nous entoure nous pousses sans cesse à devenir comme eux, je le vois quand je me regarde dans le miroir…

JEAN PIERRE ARBOUET · Saturday January 26th, 2019 at 01:01 PM

je suis Benoit…. bref suivre…. en attendant nous mourrons des énergies fossiles et nous ne pouvons revenir en arrière alors que les écologistes dont je suis sympathisant nous on dit pendant 40 ans que nous allions mourir du nucléaire…… quoique l’on nous dise et si il faut garder une perle d’espoir nous sommes foutus on pourra toujours accuser à raison nos politique industriels dirigeants mais nous avons chacun de nous notre propre responsabilité et ceux qui ont voulus protéger notre planete se sont trompés de discours ce sont trompés de priorité qui était bien d’arrêter les énergies fossiles… les générations futures si elles ne sont pas trop occupées à leur survie nous jugerons sur notre dénie sur notre aveuglement sur nos erreurs…

Bon · Thursday January 24th, 2019 at 05:27 PM

Bon résumé mais attention a la mini erreur qui fausse tout ! On parle bien de fission nucléaire non de fusion… ( Qui n’est pas encore opérationnel)
>D’autre part, l’électricité produite par fusion nucléaire >produit des déchets hautement toxiques.

Chris · Wednesday January 23rd, 2019 at 04:24 PM

Ajout d’un dernier petit commentaire : penser la nucléarisation du monde uniquement en terme de production d’énergie est incomplet : le nucléaire est militaire dans son histoire , dans son présent et dans le futur qu’il nous prépare , de la mine aux déchets,
La technologie de l’atome est la mère de toutes les infamies industrielles qui en découlent.
Le nucléaire dit ” civil”n’existe pas, c’est un leurre pour le faire accepter, et c’est surtout la guerre à tout le vivant.
Quand à supposer que l’on arrêterait les centrales en France en cas d’accident sur un réacteur , et bien permettez-moi d’en douter, je pense que les exploitants obtiendront une dérogation vu l’absence de contestation. Je suis pessimiste ? non, réaliste!

Chris · Wednesday January 23rd, 2019 at 01:46 PM

Je ne pense pas que l’industrie nucléaire soit en déclin dans notre monde malheureusement , pourquoi?
Le raisonnement des anti nucléaires est juste et rationnel , celui des pro nucléaire est fou et c’est pourtant celui qui est suivit.
Il y a des réacteurs nucléaires en construction partout sur la planète , l’énergie c’est le nerf de la guerre du système économique mondial de croissance perpétuelle. . On voit pas comment les tenants de ce système décideraient de se passer de cette technologie qui engendre et justifie le contrôle total de tout et et l’acceptation de survie en zones contaminées , donc une servitude constante .Les projets Astrid ( réacteur à sel fondu superphenix nouvelle version ) , Atmea , ITER , battent leur plein
Il faut arrêter ” l’angélisme”de la transition énergétique qui est promue par les acteurs du nucléaire qui investissent dans les éoliennes et le photovoltaïque! et on comprend pourquoi.
La réduction de la consommation est évidente vu son prix mais totalement inefficace en terme de réduction du nucléaire car comme on dit “quand le vin est tiré il faut le boire”ou pour le producteur il faut le vendre de toutes façons.Et c’est aussi pour le pétrole, charbon et gaz..
JE REFUSE D’ACHETER DE L’ÉLECTRICITÉ PRÉTENDUMENT VERTE produite par la nucléocratie bien pensante qui cherche à se disculper de ses crimes et à nous faire passer des vessies pour des lanternes.
Seules l’autonomie et l’émancipation restent la voie possible , hors réseaux centralisés.

Clement Faure · Wednesday January 23rd, 2019 at 09:54 AM

MAJ : EDF a annoncé, mercredi 6 juin, le démarrage du réacteur EPR de Taishan, dans le sud-est de la Chine. « L’EPR de Taishan vient d’avoir sa première réaction en chaîne et donc de démarrer », a annoncé Xavier Ursat, qui y voit « une excellente nouvelle pour l’ensemble de la filière nucléaire ». C’est aussi une victoire pour l’ingénierie et la gestion de projet de la Chine, qui a été la première à raccorder un EPR au réseau alors que le chantier de Taishan avait débuté en 2009 – après ceux du réacteur finlandais d’Olkiluoto (2005) et du réacteur français de Flamanville (2007).

    Bob · Thursday January 24th, 2019 at 05:24 PM

    Ou alors simplement la peuvent que le Chinois son peut être moins regardant sur les contrôle…. Flamanville pourrais être en ligne si on avais pas détecté des problèmes dans la cuve etc etc

Christine · Thursday January 17th, 2019 at 10:55 PM

EDF et le gouvernement font l’autruche !! Ce sera comme avec la pèche, on a sur armé les bateaux pour sur-pécher et après les poissons ont disparu !! On a indemnisé les pécheurs … on a détruit les bateaux qui avaient été subventionnés par l’Europe… bref toujours les mêmes décisions…de l’autruche … on va dans le mur… tout le monde le sait, sauf les décideurs !!
Je voudrais faire installer des panneaux solaires chez moi… comment être sûr des entreprises installatrices ??

BENOIT · Monday January 14th, 2019 at 06:23 PM

C’est sympa d’arrêter les centrales nucléaires; pas parce qu’elles peuvent être un danger pour les Populations, les Hydrocarbures s’en chargent, vous le savez autant que moi.
Nous pourrions aussi arrêter les éoliènnes, ces moulins à vent ne fonctionnent, justement QUE s’il y a du vent…
En plus de la défigurations de nos paysages (sûr qu’à Paris, Lyon ou autre, on s’en bas les couilles de la campagne)…
Tant qu’on est en ville, Merci les Bouseux.
Quand on sait le prix du KW/H payé à ces fraudeurs, et ce que ça coûte, pensez vous que les petits ménages pourront ENCORE se chauffer à l’avenir?
Je pense que vous connaissez aussi le très gros problème des panneaux photo-voltaïques; les premiers étaient un assemblage douteux (Cadmium Gallium…).
Alors, la priorité est de dire merci et Adieu à nos vendeurs de pétrole; C’EST LA PRIORITE.
Ensuite, nous en viendrons au Nucléaire; sûr qu’il y a du boulot; mais je pense qu’il y a d’autres possibilités, en autre la fusion.
Ce qui me dérange le plus, dans le Nucléaire, c’est que l’on cède ça à des gens qui ne sont là QUE pour le fric; chez Aréva, ils se sont auto-amnistiés en changeant de Nom (ORANO).
C’est ça qu’il faut changer, et ne garder la base Physique/Chimie compétente pour progresser.
Deux sources énergétiques me paraissent à suivre:
L’Hydrogène, pour tous les véhicules; pas d’émission de CO2.
Les Canadiens sont à fond là-dessus; je pense que dans très peu longtemps, cela va fonctionner à merveille.
Seulement, en France et partout où le pétrole a un faire-valoir, nous allons perdre, non seulement un temps précieux, mais des années de moins pour notre planète…
L’autre source énergétique est l’hydrolien; elle ne pose pas de problèmes de vue et de gène pour les populations;
elle a l’avantage d’être discrète et contrairement à l’Eolien, continue.
Elle peut être placée sur nos fleuves sur nos marées et sur les courants maritimes, sans accrocs majeurs.
Ces deux plans sont à être étudiés, mais sans la main-mise des épouvantails que sont le pétrole et les éoliens.
Cela dit, je garde un oeil sur le Nucléaire; j’ai encore des Amis qui y travaillent, ils sont droits et sûrs; ils me mettent régulièrement “à jour”.
Amitié

    Maureen · Sunday January 20th, 2019 at 09:59 PM

    L’énergie hydraulique n’est pas sans inconvénient. Bien souvent, cela pose un problème de dénaturation des cours d’eau, de perturbation d’une zone de poissons… Ce que je ne qualifierai pas comme “sans accrocs majeurs”, bien que je suis d’accord avec l’ensemble du point de vue.

Leave a Reply to BENOIT Cancel reply

Your email address will not be published.