Changement climatique - fonte des glaces

Climat

Le changement climatique est le plus grand défi actuel pour l’humanité.

Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne cessent d'augmenter, les calottes glaciaires fondent, les catastrophes climatiques se font plus fréquentes, plus intenses.

Les écosystèmes sont menacés et les réfugiés climatiques déjà une réalité.

Notre planète se dérègle, c'est incontestable, et l’être humain est responsable.
Quelles solutions pour diminuer nos émissions ?

Climat

KOKOTA : TERRE D'ESPOIR

Anglais, français - 29mn

(Re)voir les bandes-annonces de la pré-sélection

Astuces

Consommer moins de viande, oeufs et produits laitiers

L’élevage bovin est en grande partie responsable de la destruction des forêts de la planète. Or la déforestation entraîne des émissions de gaz à effet de serre qui nuisent à notre climat.

Greenpeace recommande un maximum d’environ 12 kg de viande issus de l’élevage écologique par personne et par an (soit environ 230 g par semaine) et 26 kg de lait par personne par an (soit ½ litre de lait par semaine).

Et le choix de chacun d’adopter un régime végétarien ou végétalien permet de contribuer encore plus à l’effort collectif de réduction de la consommation de produits animaux.

Acheter de l'électricité verte

Il vous est peut-être possible, dans votre région, de vous procurer de l’électricité verte.
L’avantage pour l’environnement est important, car l’électricité produite en brûlant des énergies fossiles émet beaucoup de gaz à effet de serre.
D’autre part, l’électricité produite par fusion nucléaire produit des déchets hautement toxiques.
Par contre, pour produire des éoliennes ou des panneaux photovoltaïques, les émissions en CO2 sont relativement faibles. Pour les panneaux photovoltaïques par exemple, les émissions en CO2 à la production sont comblées par la production d’électricité après trois ans.

Éviter les pertes de chaleur

Isoler votre logement vous protège des écarts de température extérieure et stabilise celle qui règne à l’intérieur.
Vous devez donc moins chauffer et, de ce fait, vous réduisez vos coûts énergétiques. Investir dans la performance énergétique de son logement permet de diminuer sa facture énergétique jusqu’à 40 %.
Généralement, dans les bâtiments mitoyens, la chaleur s’échappe surtout par la toiture, ensuite par les fenêtres, les murs et le sol. Isoler la toiture est donc prioritaire.

Privilégier le train pour les longues distances

Pour un trajet similaire, un avion consomme six fois plus d’énergie que le train.
Un vol aller-retour Paris-Zurich, par exemple, émet 300 kg de C02 par personne, contre 48 kg pour le train.
Or 40 % des voyages en avion s’effectuent sur des distances inférieures à 800 km, pour lesquelles les lignes à grande vitesse sont souvent plus pratiques. En effet, le train dessert directement les centres-villes.

Privilégier la marche à pied

En ville, près de la moitié des déplacements en voiture sont inférieurs à trois km. Ces petits trajets engendrent une forte consommation de carburant, et donc d’importantes émissions.
Se déplacer en voiture sur de courtes distances, c’est cher et polluant. Pour les petits trajets, privilégiez les déplacements non motorisés.

Oser le vélo

Le vélo est économique, ne pollue pas, ne fait pas de bruit, ne consomme pas d’énergie fossile, n’est pas dangereux pour les autres, est rapide (vitesse moyenne équivalente à celle de la voiture en milieu urbain) et fait du bien à la santé.

Partager un véhicule

Si vous n’avez pas besoin de votre voiture chaque jour, pourquoi ne pas partager un véhicule avec un membre de la famille, un ami ou un voisin ? Moins compliqué, le covoiturage est aussi une solution pratique, conviviale et efficace. ou encore, abonnez-vous à un réseau de partage de voiture.

Adapter la puissance aux vrais besoins

En réfléchissant bien aux fonctions de vos pièces et en adaptant la puissance de votre éclairage, vous réaliserez de sérieuses économies d’énergie.
Par exemple : un lieu de passage ne doit pas être éclairé aussi fort qu’un lieu de travail et de lecture.
Dans un salon, le coin lecture doit être bien éclairé par moments et bénéficier d’une lumière plus douce (et donc demandant moins de puissance) à d’autres. En parallèle, il faut profiter au maximum de la lumière naturelle.

Miser sur les transports en commun

En ville, les transports en commun sont aussi rapides que la voiture, ils polluent moins et ils évitent le stress des embouteillages et la recherche d’une place de parking.
De plus, ils offrent la possibilité de se consacrer à d’autres occupations comme la lecture ou les contacts sociaux.

Voir toutes les astuces
Pour aller plus loin...