Pollution - déchets

LA COURSE AU ZÉRO DÉCHET

Anglais, français - 55mn

Synopsis

La course au zéro déchet examine la problématique des déchets dans nos sociétés d’hyper production et d’hyper consommation.

 

Le film nous fait découvrir les incroyables solutions proposées par la ville de San Francisco pour parvenir à son objectif « 0  déchet », qui est en voie d’être atteint.

 

Le mot du réalisateur

Partout aux États-Unis, des villes ont lancé l’initiative d’une politique « zéro déchet ».

C’est avec ces expériences que nous avons commencé à penser différemment, non seulement à la manière de réduire nos déchets, mais également à la manière dont nous pourrions les valoriser.

Nombre d’innovations ont émergé et nous assistons à un véritable engouement.

 

Avant tout, il devons changer radicalement notre manière de vivre et de consommer.

Chacun de nous a la possibilité de faire la différence et d’agir à son niveau.

 

Lorsque vous faites vos courses, posez-vous les questions suivantes :

  • - Ce produit est-il durable ou vais-je le jeter immédiatement ?
  • - Peut-il être réutilisé, transformé ou composté ?

Par l’éducation, la réflexion, l’implication et l’action, nous pouvons tous changer nos modes de vie et parvenir à atteindre le « zéro déchet »

Pourquoi ce choix ?

Le bel exemple d’une ville qui a pris les choses en main grâce à une véritable volonté politique, en y mettant les moyens tant humains que financiers.

Du coup, les citoyens suivent et tout le monde en profite…

 

Le film montre tous les débouchés d’un recyclage total qui crée des emplois, de la valeur, des revenus et une boucle vertueuse avec les agriculteurs périphériques.

 

Complémentaire du film Clean Bin Project qui montre comment réduire drastiquement sa production de déchets ménagers.

 



Genre : Documentaire
Réalisateur : Christopher Beaver
Production : Trash 24 Films
Année : 2015
Pays : USA
Récompenses : Best Climate Change & Sustainable Technologies Film, CMS Vatavan Environment & Wildlife Film Festival, India
Contact : dianafuller114@yahoo.com
Site : www.trash24.org

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nathalie Dans ma maison on réalise déjà un tri dans les bouteilles plastiques et en verre. Il est vrai que l on devrait le faire pour le papiet et les emballages. Je l ai fait un temps et je me suis lassée. Je crois que c est à chacun d y mettre du sien pour faire avancer les choses. Je m y remets dès aujourd hui. · le 21/08/2017
Bennis C’est un très bon film qui présente une stratégie globale de traitement de tous les déchets selon le principe des 3 R (Réduire, Réutiliser, Recycler), même si la Réduction est sous entendue; il ouvre des perspectives de solutions, surtout dans les Pays en Développement, et doit être montré aux décideurs de la gestion des villes. On aurait aimé qu’il donne une idée sur l’aspect économique de l’opération et sur les difficultés rencontrées. · le 19/08/2017
Djul Tri des emballages ménagers, du verre, tri des déchets du bâtiments, tri des déchets de soins médicaux, tri des déchets électriques et électroniques compostage, méthanisation, toutes ces solutions existent également en France et en Europe. C'est un bon film pour rappeler l'intérêt de toutes ce filières de tri et de traitement et pour insuffler la volonté de continuer à progresser. Néanmoins je reste sur ma faim, (peut-être à cause du titre? "Zéro déchet") : à aucun moment n'est abordé la façon dont la ville communique et sensibilise ses citoyens et surtout, à aucun moment n'est abordé l'évitement (ou la prévention des déchets ménagers comme on l'appelle en France) : ne pas produire le déchet plutôt que d'avoir à le trier derrière. Ce me semble pourtant être la clé de voûte pour atteindre une vie zéro déchets! · le 15/08/2017
Christel Bjr, Ce docu est fort intéressant. Il nous montre qu'à notre niveau nous pouvons tous faire quelque chose. Il serait bien que des cours de tri soient donnés. Je le vois dans mon immeuble. Les poublelles par couleur ne sont pas respectés et le mr du ménage est obligé de repasser derrière les habitants.
Cuisinons, trions, arrêtons de surconsommer....
· le 15/08/2017
pierre un tres bon film, on se rend compte du travail des éboueurs et des personnes chargées du tri des déchets. On pensait que cette opération était plus automatisée , mais apparemment le tri s'effectue en partie à la main dans les usines. On peut rendre hommages aux éboueurs , un métier essentiel et pénible qui mériterait amplement d'être mieux considéré et rémunéré. Un film incitant à faire le tri des déchets à la base pour faciliter le processus de recyclage. · le 14/08/2017