Finance et économie

TERRES DE SCHISTE

Français, anglais, espagnol - 44mn

Synopsis

France, 2011 : suite à une très forte mobilisation citoyenne, une loi est votée, interdisant la fracturation hydraulique sur le territoire français, avec notamment pour conséquence l’abrogation du permis dit de Montélimar, qui avait initialement été accordé à Total.

Mais rien n’empêche cette entreprise d’aller exploiter les gaz et huiles de schiste ailleurs, en Europe et dans le monde.

Second opérateur de gaz en Argentine, Total acquiert avant toutes les autres grandes multinationales du secteur, des permis de gaz non conventionnels dans la province de Neuquén en Patagonie, y compris au sein d’une aire naturelle protégée.

 

Le bassin de Vaca Muerta, qui s’étend sur 30 000 km 2 devient vite aussi le nouvel eldorado des autres compagnies pétrolières telles que Chevron, YPF, Shell, Apache : l’Argentine serait le troisième pays mondial en terme de réserves potentiellement exploitables de gaz et pétrole de schiste.

 

Accaparement de terres, répression… les populations, notamment les communautés Mapuche et les petits paysans, qui souffrent déjà des impacts de décennies d’exploitation conventionnelle de pétrole et gaz se retrouvent piégées par les majors étrangères et YPF, la compagnie renationalisée.

 

Le gouvernement a donné son accord sans les consulter. La résistance commence...

 

Le mot du réalisateur

Les Amis de la Terre France mènent une campagne sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises, centrée depuis 2007 sur le secteur des industries extractives.

Dans ce cadre, Les Amis de la Terre mènent un travail de soutien aux communautés affectées, ainsi que des activités de plaidoyer auprès des décideurs français et internationaux pour qu’ils mettent en place des régulations contraignantes pour prévenir les violations des droits humains et de l'environnement commises par des entreprises.

Par ailleurs, Les Amis de la Terre mènent des campagnes publiques visant à sensibiliser et mobiliser les citoyens sur ces enjeux et faire pression sur les multinationales françaises pour qu’elles changent leurs pratiques.

 

Le documentaire Terres de schiste a été réalisé dans le cadre d’une campagne commune entre Les Amis de la Terre France, l’Observatorio Petrolero Sur, Les Amis de la Terre Europe et MilieuDefensie (Les Amis de la Terre Pays-Bas).

 

Le film a pour objectif d’apporter une visibilité et un soutien concret aux demandes des populations affectées par le développement des gaz et huiles de schiste en Argentine.

 

 

Pourquoi ce choix ?

Ce film est intéressant par le sujet qu’il traite : le bras de fer entre un peuple autochtone et une multinationale telle que Total.

 

Il est emblématique de la violation des droits autochtones et de l’engagement d’un peuple tout entier qui organise la résistance pour protéger son mode de vie et la terre de ses ancêtres, face à la toute-puissance des multinationales qui s’approprient des aires protégées pour les exploiter, sans aucun respect des règles environnementales.



Genre : Documentaire
Réalisateur : Grégory Lassalle (Association Contrôle-Z)
Production : Les Amis de la Terre France
Année : 2014
Pays : France
Contact : juliette.renaud@amisdelaterre.org
Site : www.terresdeschiste.fr

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Renoir nadine Je reste stupéfaite que des etres humains à priori intelligents n'aient pour objectif dans leur vie que de faire de l'argent au mépris de tout : du droit des peuples , de la santé des peuples, de la pérennité de la terre, de la faune de la flore et de l'avenir que nous laissons à nos enfants. Comment peuvent ils encore se regarder dans une glace!! Bravo à ceux qui se battent malgré tout . · le 30/08/2017
Cécile MARTEAU Je vote pour ce film qui dénonce clairement où mènent les politiques extractivistes des gouvernements d'Amérique Latine, pour le plus grand profit des multinationales de toute origine mais aux dépens des peuples autochtones et de leurs territoires spoliés. Trop de combattants meurent aujourd'hui pour protéger leur milieu et notre planète dans l'indifférence ou l'ignorance!
Ce qui n'empêche pas le film de Marie Monique Robin Sacrée Croissance d'être excellent et de mériter également mon suffrage.
· le 26/08/2017
Sébastien Ils poluent l'air, l'eau et la terre aux profits de quelques pourris. · le 25/08/2017
Bennis Le film traite la question du droit des populations locales à une de leurs richesses naturelles, le schiste, mais il la traite de manière superficielle et descriptive sans suggérer de solution. Dommage. · le 25/08/2017
Françoise Oudoin L'argent pourrit le monde et ceux qui en possède beaucoup trop manipulent être domine tout un chacun sans respect des droits individuels collectifs environnementaux ni de la preservation du minimum vital (eau, agricultures vivrières...) pour les humains en encore moins pour les animaux. ..ce sont des destructeurs qui assassinent la planète uniquement pour gagner encore plus à tous prix....ils sont la Honte de l'espèce humaine est à eux seul 1% ils provoquent à la ruine des ressources planetaires...
Non à la mort assurée de la planète !!!
· le 22/08/2017
Maviel je suis peut être excessive... mais pour moi ces dirigeants de Total sont des criminels!!! · le 21/08/2017
Kyle je ne crois pas que cela soit excessif de qualifier des personnes nuisibles de criminels lorsqu'elles agissent en connaissance de cause des effets négatifs de leurs extractions tout en affirmant haut et fort qu'il n'y a aucun risque. Ils ne devraient avoir droit à aucune indulgence le jour où ils seront jugés pour leur crimes. Le problème actuel est que le crime d’écocide n'existe pas et n'est même pas en projet et pour cause... ce sont qui ont l'argent qui dirigent actuellement le monde et nos sociétés. Et comme le hasard n'existe pas, ce sont le plus souvent les mêmes qui se rendent coupable d’écocide: on ne peut donc pas compter sur eux pour se sanctionner eux-même. Tant que l'on reconnaitra à ceux qui détiennent l'argent de ce monde une immunité, rien ne changera. Cela revient à remettre en cause le pouvoir de l'argent et à le remettre à sa place, celle qu'il n'aurait jamais dû quitter, celui de faciliter les échanges entre individus et personnes morales. · le 27/08/2017
RAULT respect des personnes et de leur milieux, non au gaz de schiste · le 20/07/2017