Énergie

CONTAINMENT

Anglais, français - 81mn

Synopsis

Pouvons-nous garder nos décharges nucléaires sous contrôle ?

Quelles sont les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité nucléaire pour l'éternité ?

Les gouvernements du monde entier recherchent désespérément des solutions.

 

Containment nous entraîne dans un voyage à 650 mètres sous terre, dans le dépôt de déchets radioactifs américain du Nouveau-Mexique, mais aussi jusqu’à Fukushima et dans la région contaminée du fleuve Savannah, en Caroline du Sud.

 

L’avenir qu'on nous présente n’est pas des plus rassurants….

 

 

Le mot des réalisateurs

Parfois nous rencontrons des problèmes que l’ont pourrait qualifier de facultatifs. Nous pourrions décider d’envoyer des gens sur Mars. Mais nous pouvons aussi décider de ne pas le faire.

Nous pourrions aussi décider de reporter la décision de vingt, trente, cent ans, voire cinq cents ans.

 

Ce que nous, en tant que cinéastes, avons trouvé si fascinant à propos des déchets nucléaires, c'est que le problème n’est pas comme celui de Mars : il est crucial de gérer soixante-dix ans d’abandon des sous-produits du pouvoir et de la fabrication d’armes.

Mais crucial ne veut pas dire facile ou même clair comme de l’eau de roche : cela coûte très cher et les risques de fuites, feux et autres explosions rendent le problème impossible à ignorer.

 

Beaucoup des déchets nucléaires restent dangereux pendant des dizaines de milliers, parfois des centaines de milliers d’années.

Nous voulons contrôler ce matériau, nous voulons croire que nous sommes capables de maîtriser les caissons en titane, les tonneaux et les mines en les mettant en boîte et en les gardant loin de nous.

Mais dû au fait que ces déchets perdurent si longtemps, le Congrès Américain a demandé que, lorsque les agences atomiques enterrent les déchets, elles trouvent un moyen de prévenir le « futur », pour une période d'au moins dix mille ans, en indiquant : « Ne pas creuser ici ».

 

En réponse au Congrès, l’un des laboratoires atomiques soulève certaines  questions quant aux menaces éventuelles :

Quelles situations pourraient amener "le futur" à vouloir pénétrer dans ces dépôts souterrains ?

Et comment faire pour l’éviter ?

 

 

Pourquoi ce choix  ?

Comment décontaminer un lieu hautement contaminé et que faire des déchets radioactifs ?

 

Ce documentaire entrecoupé de dessins animés nous projette dans un avenir imaginaire et pose la question du devenir des déchets issus de la filière nucléaire.

 

Avec des témoignages de survivants de Fukoshima et l’exemple du site de stockage/décontamination de Savannah River, il soulève les incertitudes et les questionnements de la gestion d’un matériau qui reste toxique durant 250 000 ans et d’une problématique qui nous dépasse.

 

En partant d’une problématique très « terre-à-terre », ce film invite à une réflexion philosophique sur la fin de l’humanité et les moyens de communiquer avec ceux qui nous suivront sur cette planète.



Genre : Documentaire
Réalisateur : Peter Galison & Robb Moss
Année : 2015
Pays : USA
Contact : info@containmentmovie.com
Site : http://www.containmentmovie.com

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

duval daniele le choix fut difficile mais étant donné la dangerosité de cette technologie et la responsabilité que j en porte en tant que française, je vote pour ce film dont la " chute " avec les accidents repositionne celui ou celle qui adhèrerait à l enthousiasme de Wipp à sa juste place d humain · le 03/09/2017
Pierre W L'homme le seul prédateur de l'Homme · le 03/09/2017
Frédé L. Le film porte la gravité du terrible problème que nous avons crées et dont nous n'avons pas les solutions actuellement, peut-etre avec des recherches et des decouvertes dans les années à venir les aurons nous... un jour ??? un terrible legs aux generations futureset la necessité d'arreter la production de ces déchets d'autant que nous avons, là par contre, les compétences techniques actuellement · le 01/09/2017
Sympa la resonnance entre WIPP et Fukushima, le sujet est lourd certes, mais 1h20 c'est bien trop long. Pour résumé, on est la avec des dechets dangereux +200 000ans, qu'on a produit volontairement pour des buts militaires plus ou moins aberrants (produire une menace lors la guerre froide) et selondairement valorisés pour des buts civils plus ou moins louables (dont la production d'energie). Le WIPP/état est un des premières fois que l'homme se soucie du futurs, à un pauvre horizon de 10 000ans Au final, meme à cet horizon, on voit que nos actions restent assez illusoires, et qu'on ne maiitrise rien. Ou est la sagesse, ne pas produire des dechets non matrisables, ou sanctuarise derisoirement des millions de m3? · le 01/09/2017
Desportes C'est un projet surhumain ! · le 31/08/2017
Bennis La situation est dramatique pour toute la communauté internationale. Les Pays disposant de centrales nucléaires sont dans l’impasse et paient leurs erreurs du passé. Faute de mieux, gardons l’espoir en investissant dans la recherche scientifique pour éliminer ces déchets. · le 30/08/2017
MARTEAU Plus que flippant! Quel cynisme! · le 30/08/2017
LAS Peut-être qu'il manque un regard plus explicitement critique vis à vis de certaines personnes interviewées dans le documentaire qui minimisent les risques avec un sourire narquois. En même temps, c'est le reflet de notre triste réalité, le lobby nucléaire est tellement puissant, pas de surprises donc: dans la gestion des déchets, l'intérêt financier passe avant l'humanité.
Cela a le mérite d'être clair pour quelqu'un d'averti: certains sont tellement à côté de la plaque et obsédés par l'économie qu'ils en ont perdu totalement la raison et le bon sens!
Quand aux messages pour les générations futures, les propositions sont de bien mauvais goût…entre le parc de terreur, ou le scénario avec Nickey Nuke/Mickey Mouse, c'est vraiment pathétique. Effectivement, si ceux qui gèrent dans le secret les centrales et les déchets radioactifs, ne sont même pas déjà transparents, bienveillants et capables d'avertir explicitement des dangers que courent la nature et les populations actuelles, comment pourraient-ils l'être pour les générations futures?
Damnés pour des millions d'années…
Peut-être faudrait il que chacun de nous puissent déjà savoir précisément quelles sont les zones contaminées, cartographier le plus possible partout dans le monde et le transmettre oralement à nos enfants car nous ne pourront compter ni sur les industriels, ni sur nos politiques…A moins que la face du monde change…
· le 30/08/2017
Viel Francoise Même si on a la chance de ne pas avoir d'accident, on sera maudit pour tous ces déchets qu'on leur laisse pour des millions d'années. · le 31/07/2017
guyennon annie l homme a depasse les bornes; il veut du bien etre; mais la facture va etre tres lourde de consequences. Personne ne connait la solution ; faudrait il envisager de faire machine arriere?? En attendant les dechets radioactifs sont la !!! · le 23/07/2017