Climat

KOKOTA : TERRE D’ESPOIR

Anglais, français - 29mn

Synopsis

Sur un minuscule îlot de l'archipel de Zanzibar, au large de la Tanzanie, la population dépérissait, victime de la déforestation qu’elle avait elle-même provoqué et du changement climatique que cela avait entraîné.

 

Grâce à l’aide de quelques experts, ce peuple résilient a mis en place une série de solutions simples dont les effets ont permis de retrouver la nature prospère et accueillante qu’ils avaient autrefois.

 

 

Le mot du réalisateur

J'ai réalisé Kokota car je trouvais qu'en ces temps de réchauffement climatique, cela montrait une belle histoire, une réussite, et un message important d'espoir.

Je pense que nous avons souvent tendance à compliquer les problèmes, et cette histoire montre que des solutions simples peuvent avoir des effets considérables.

 

Pourquoi ce choix ?

Le magnifique exemple d’une population qui, consciente de ses erreurs et de leurs conséquences, a décidé de prendre les choses en main en revoyant un à un ses comportements afin de réduire son empreinte climatique.

 

Un film inspirant et la preuve que si l’on se donne les moyens, on peut inverser la tournure des événements.



Genre : Documentaire
Réalisateur : Craig NORRIS
Production : VideoBand Productions
Année : 2016
Pays : Canada
Récompenses : Eric Moe Award for Best Short on Sustainability, Environmental Film Festival in the Nation’s Capitol, Washington DC, United States of America - 2017
Contact : craig@videoband.ca
Site : http://forestsinternational.org

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Liliane Les images de ce film me poursuivent depuis que je l'ai visionné. Quelle force, quelle persuasion ! Film très pédagogique.nous prouvant que l'ESPOIR est toujours vivant et que c'est lui qui fera avancer le monde dans la bonne direction (revoir aussi "Qu'est-ce qu'on attend ?" et "Les moissons du futur" de Marie-Monique Robin, qui vont dans le même sens).
Merci à Greenpeace de nous faire partager ces grands moments de solidarité dans le but d'un vivre mieux et durablement sur cette belle planète.
· le 07/08/2017
FBM Magnifique alliance de simplicité et d'énergie pour des solutions simples, impliquant chacun. · le 06/08/2017
Monique HEDIN Très bon exemple de ce peuple qui a compris les erreurs passées , et n' a pas hésité à abandonner ses mauvaises habitudes , et a réussi avec beaucoup de patience , a inverser la situation .Cela devrait aider à convaincre que chacun peut faire un pas,un petit pas , pour remettre en cause des conduites bornées, et réagir intelligemment en abandonnant les mauvaises habitudes ,petit à petit , on apprend les gestes intelligents .
Ce film est très pédagogique ;
· le 06/08/2017
Viviane Charpentier-Harvey Tant que les peuples réagiront, nous pouvons garder un espoir, même faible, pour la planète et tous ses habitants. Consciente des enjeux économiques des grandes puissances, des lobbies, etc., il est toutefois évidemment qu'il s'agit d'un combat déséquilibré, l'argent étant essentiellement du côté des pouvoirs. Cependant, l'autogestion de groupes à différents endroits de la planète, et d'une écologie réfléchie et mise en pratique, ainsi que la lutte menée par des associations telles que Green Peace, Sea Shepherd et tant d'autres, permet par l'exemple d'espérer encore, malgré tout. Le monde a besoin de ces faiseurs d'espoir. Merci pour ce film. · le 06/08/2017
Frédé L. belle prise de conscience des habitants de l'ile alliée à leur prise en charge des difficultés , à leur participation et leur coopération aux solutions. Ce film redonne confiance dans les possibilités humaines de réparer et transformer ce qui était devenu négatif. · le 05/08/2017
Battaglia Maria La preuve que quelques personnes de bonne volonté peuvent faire des miracles. Ce film donne de l'espoir dans le genre humain. · le 05/08/2017
LECLERCQ Bruno L' ARBRE Est une maison pour L'EAU!
La VIE Est en Perpétuelle Expansion!
Je retiens ces deux phrases, si Simples et tellement Vraies.
Ces gens, insulaires, montrent bien qu'il ne FAUT PAS CHERCHER MIDI À 14 HRS!
La solution de beaucoup de problèmes vient de la SIMPLICITÉ.Bien-sûr, le mode de vie est simple(tellement BEAU) mais le Bonheur n'est-il pas dans la Simplicité?!
Même si l'Électricité vient du solaire, l'Eau,des forêts qui ont été replantées, je pense bien que ces personnes, que j'adore, prospereront et non sans utiliser les technologies nouvelles, qu'ils adopteront de plus en plus.
L'école est SUPERBE, dans tout son aspect.
Tout mon RESPECT va à ces gens que j'aimerais tant rencontrer.
UNE BONNE LEÇON DE VIE!
· le 05/08/2017
Mireille Urbain L'espoir. C'est le mot important du titre; porteur de promesses et de pratiques que chacun, et chaque coin de terre, en les adaptant à ses problèmes et sa réalité, peuvent accomplir à la condition d'en avoir la volonté. Une volonté commune, consciente des défis énormes à relever, des obstacles que les "faiseurs d'argent immédiat" dresseront, de l'énergie à déployer pour convaincre les indécis et les sceptiques. Le succès obtenu par la population de ces îles est convaincant et nous avons vraiment besoin de tels exemples pour croire en un avenir possible. Dans la "bataille" depuis les années 1950, j'aimerais bien voir se mettre en place de tels projets à grande échelle un peu partout afin que mes petits-enfants ne doivent pas se contenter, comme dans le "Soleil vert" d'images et de souvenirs des plus anciens. · le 05/08/2017
Solange Mais ce qui est à faire sur cette ile sonne comme une évidence, c'est le desert, on replante et voilà .... Certes il y faut du courage, du travail, de l'engagement mais ils en sont au stafe de la survie, c'est pour eux le dernier sursaut, alors ils y vont, ils y arrivent .... Devra t on en arriver là dans le nord de la planète pour réagir et enfin bouger ... Je bouge : je mange bio, je prends les tram et mon velo, je fabrique ce que je peux, j'achete mes fringues d'occasion, je donne ce dont je n'ai plus besoin, je participe à un potager collectif, je place mes sous dans l'economie locale et solidaire .... Et puis ? Et après ? Cela va t il suffire, comme à Kokota, j'ai retroussé mes manches mais ce ne sont pas les mêmes et je suis un peu seule, non ? Et ma survie n'en depend pas ... Alors qu'est ce qu'on fait , NOUS ? · le 05/08/2017
Sylvie Magnifique !
Le remède de l'homme c'est l'homme !
· le 04/08/2017
Voir tous les commentaires