Climat

CLIMAT, POUR QUELQUES DEGRÉS DE MOINS

Français, anglais - 52mn

Synopsis

Économiste américain de renom et directeur de The Earth Institute, Jeffrey Sachs a une vision : il se donne pour mission, de faire en sorte que la température terrestre n’augmente pas de plus de 2°C d’ici 2050. Ce challenge est crucial : au dessus de ces 2 degrés, la Terre sera sujette à des situations dramatiques et à de grandes catastrophes naturelles.

 

Il est essentiel que les émissions de gaz à effet de serre, qui provienne principalement de la production et de l’utilisation de combustibles fossiles, des transports et des industries, soit divisée par deux.

« Ceci peut uniquement être accompli par le biais d’un changement radical de la production et de la consommation de notre énergie » nous dit Jeffrey Sachs.

 

En tant qu’homme d’action, l’économiste s’est entouré de scientifiques de haut niveau et d’experts de différents domaines, venant des 15 pays les plus polluants de la planète.

Il leur a demandé d’imaginer des scénarios économiquement viables, crédibles, réalistes et pouvant être mis en place d’ici 2050, afin de prouver qu’il est possible d’atteindre l’objectif de diviser par deux les émissions de CO2.

 

Cette enquête scientifique sur un air de « Yes We Can » s’efforce de susciter la prise de conscience par les politiciens, en amont du sommet des Nations Unies sur le changement climatique qui a eu lieu à Paris en 2015.

 

Ce documentaire permettra au téléspectateur de suivre Jeffrey Sachs et ses équipes scientifiques dans leur croisade écologique.

Le mot des réalisateurs

Le film que nous souhaitions réaliser deviendra le témoin d'une aventure historique et humaine peut-être sans précédent.

Suivre au plus prêt l'élaboration d'un plan scientifique pensé en concertation avec les politiques et qui consiste à sauver l’humanité - rien n'a été entrepris d'aussi grave et ambitieux. L'enjeu est absolu et les moyens de l'entreprise extrêmes.

Avant de devenir un film, il s'agit d'une action concrète menée par des femmes et des hommes sur le terrain planétaire, car cette aventure nous concerne tous.

Rien n'est moins en jeu que notre devenir et celui de nos enfants.

 

 

Pourquoi ce choix ?

Lorsque la société civile, lasse de l'inefficacité des sommets de chefs d’État sur le climat, se met en marche et prend les choses en main... Les plus grands scientifiques mondiaux montent au créneau et laissent libre cours à leur créativité sans limite.

Décarboner l'atmosphère est-il possible ?

Est-ce là la solution qui pourra sauver l'humanité ?



Genre : Documentaire
Réalisateur : Alexis BARBIER-BOUVET, Thierry ROBERT, Elena SENDER
Production : BONNE PIOCHE - ARTE - USHUAIA
Année : 2015
Pays : France
Contact : a.baldacchino@lucky-you.tv

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

eboiro Pour ceux qui comme moi ont loupé le film/festival, rattrapage à https://www.youtube.com/watch?v=ee2AzxuNU6E . Une bonne série de solutions pour l'équation énergétique globale. · le 03/09/2017
Nathalie C'est dur et ça fait mal d entendre que nous avons les moyens pour y arriver mais qu un certain nombre de personnes ont tout à gagner, ou à perdre suivant où l on se place, et ne font que retarder le moment d agir. Réveillez vous ! Il est grand temps de tout mettre en oeuvre maintenant. · le 06/08/2017
JAVOY Jocelyne Tous ces politiques, industriels, ces climato-sceptiques sont pitoyalbes et en même temps sont des montres d'hypocrisie. Ils prônent la liberté ! Ils ne défendent pas les intérêts de la Terre mais leurs propres intérêts. Ceux qui se rallier à leur croyance, parce qu'il ne s'agit pas de cause, ne réfléchissent pas plus loin que leur bout du nez ! Ils se disent libres. Faux, archi faux ! ils sont eux-mêmes dominés, manipulés par le pouvoir le l'argent ! Ils ne portent aucune humanité en eux. Ils ne laissent même pas une chance de vivre bien à leurs enfants et petits-enfants. · le 06/08/2017
maviel merci encore Greenpeace pour ce remarquable document! · le 05/08/2017
Jean-Luc l'objectif de 2 degrés est possible, mais encore une fois,il ne faut rien attendre des politiques trop perméables aux arguments des lobbies...
Au citoyens donc d'agir
· le 05/08/2017
Yakk Le sujet aurait mérité une analyse plus poussée . La question est bien de savoir si une solution technique et économique nous permettrait de maintenir notre niveau de vie en préservant le seuil des 2C.
En ce sens, les exemples de technologies présentés montrent bien que le niveau des gains à atteindre et le timing à respecter ne sont pas compatibles.
Or on ne voit pas de conclusion en ce sens, du coup on se retrouve limite greenwashing.
Je ne voterai certainement pas pour ce film.
· le 05/08/2017
Patrick De bonnes pistes sont ébauchées (EWS, etc..) il y en à d'autres qui ne peuvent être que passagères, mais cela montre que c'est techniquement possible, même si le quatrième élément annoncé "le comportement individuel", n'est pas développé, cette sobriété à ajouter, pourrait être "imposée" si elle n'est pas partagée...
Un autre bon film, qui permet de réfléchir; merci Greenpeace
· le 05/08/2017
Solange Comment se fait il que nous n'ayons jamais entendu parler du DDPP de la France ? Ce rapport semble avoir été remis au gouvernement lors de la COP21, aucun media ne s'en est fait l'echo, quelles sont ses propositions ?
Film à la fois passionnant, qui donne un peu d'espoir dans les possibilités étatiques mais atterrant aussi de constater que les Etats ne feraient pas cette demarche et qu'il faut que l'ONU en soit l'initiateur. Mais pour quel impact au final ? Un des scientifiques, dans ce film parle de la communication que ce groupe devrait faire autour de son travail, en effet où est elle cette communication ? Passionnant, atterrant, et qui laisse sur sa faim. Merci quant même de révéler cette démarche qui pourrait être porteuse d'espoir.
· le 05/08/2017
lemanolo Film à mitiger, qui montre certaines solutions, mais qui rate à mon sens l'essentiel. Tout est dit au début, lorsque la méthode pour aboutir à la décarbonisation des Etats Unis est décrite : on part du principe que dans 30 ans, les gens continueront à vivre de la même manière. On cherche donc à dessiner une transition en ratant l'essentiel, le levier le plus important à activer, et en fait indispensable : la sobriété. Décarboniser le monde sans renoncer à notre niveau de vie excessif est de l'ordre de l'impossible, d'autant plus que d'autres aspirent à ce mode de vie ! Combattre ce mythe de croissance verte et de monde sans limite est un des points essentiels; un avenir durable se construira à base de décroissance et de solutions low-tech, et oui, le mode de vie est à remettre en question ! · le 04/08/2017
Jeremi Michaux De bons interviews mais aussi de fausses bonnes idées pas suffisamment dénoncées comme telles, comme les efforts infimes de General motors, les centrales à charbon un peu plus propre en Chine, la capture-séquestration du CO2 ou la finance verte dont on sait qu'elle l'est rarement. Pas terrible pour un festival Greenpeace. Le dernier interview pendant le générique de fin est assez explicite "ne laisser pas tout ça (le climat) vous inquiétez et détendez-vous !". Je rajouterai "pendant qu'on se recycle dans le greenwashing (avec vos impôts)". · le 04/08/2017
Voir tous les commentaires