Biodiversity

TASMANIA, SAVING THE LAST GIANTS

Français, anglais - 52mn

Synopsis

In 2013, with support from the Australian government, the major forestry companies in Tasmania submitted an unusual request to UNESCO: to declassify thousands of hectares of old-growth forest.

The appetite of these unscrupulous industrialists scandalized the entire world, triggering an unprecedented mobilization to save the immense Tasmanian rain forest.

Standing on a rocky spur on the Southern Ocean, the Tasmanian forest is home to some of the world’s oldest species of plants and animals.

A legacy of an exceptional geological history, this large Australian island is an extraordinary conservatory of Atlantic biodiversity: for scientists, the value of its large pines and giant eucalyptus trees is incalculable.

Activists, descendents of the Aborigines and the first lumberjacks have come together to save one of the world’s unique natural heritages.

 

Reinventing forest series

Rather than focusing on the large forests already destroyed or threatened such as Indonesia, today’s the center of attention, this series chooses to highlight the large mutating forest massifs, which are helped by some promising actions.

 

It offers a discovery of these precious biotopes through the changes that are taking place and the people who make it happen: agronomists, lumberjacks, engineers, hunters, biologists, anthropologists or forest wardens, they all contribute to rethink these massifs and shape their future.

 

Each film helps us understand the bond the local populations have with these surprising massifs: sometimes they grew up there, sometimes they live there, and often it is their workplace, their livelihood.

 

 

Why this choice?

A fascinating trip inside a barely-known forest, on a discovery of the biggest trees in the world.

 

How can we chop down huge trees, which took hundreds, even thousands of years to grow, to make paper or hardwood floors, in just a few minutes?

 

This film forces us to question our relationship to this millennial and wild nature and takes us along with the people who have made the commitment to preserve it.



Type : Documentary
Director : Stéphane Jacques
Production : ARTE France – DOCSIDE ZED
Year : 2016
Country : France
Contact : rbaron@zed.fr

Your email address will not be published.

eboiro Le sujet des forets est crucial à divers titres pour l'avenir sur terre, articulant les enjeux qualité de l'air, ressource hydrique, énergie, biodiversité. culture et imaginaire,... Que je regrette d'avoir loupé ce film qui s'attache à un exemple remarquable et positif. Les commentaires renforcent ce regret. Greenpeace ferait il une session de rattrapage? · on 03/09/2017
Vanessa Partout et à différentes époques, l'histoire nous a démontré la nécessité des forêts à notre survie, comment vivre sans poumons et viviers naturels à la vies des différentes espèces. Agir pour le bien-être de la planète où que ce soit dans le monde est vital à tous les terriens dont nous faisons parti. Il n'y a plus qu'une seule cause, un seul combat assurer et préserver la faune, la flore, l'air, l'eau sur notre planète, là seul où nous pouvons vivre, Nous Dépendons de Son Ecosystème. · on 01/08/2017
Girard Liliane Excellent documentaire où j'ai appris plein de choses sur cette île trop méconnue avec ses arbres si vieux et majestueux qu'ils ne devraient appeler que l'humilité et le respect des Hommes. Malheureusement la cupidité des riches de ce monde n'a aucune limite, aucune pudeur. En voyant ce film, j'ai pensé au livre de Hervé Kempf: "Comment les riches détruisent la planète". Une fois de plus ce sont les "petits" qui trouvent la solution au problème liés à la déforestation. Je serais ravie si ce film pouvait être présenté dans toutes les écoles du monde, car c'est bien par l'école que commencera une vraie éducation à l'environnement, pour peu que l'on s'en donne les moyens. · on 30/07/2017
Sébastien TROLLE J'ai bien aimé ce film qui s'intéresse aux causes et pointe les responsabilités d'un désordre environnemental parfaitement documenté. Le film laisse à penser que la solution est à portée de main : maîtriser l'exploitation et/ou la surexploitation des forêts (selon les cas) et renforcer les réglementations de sauvegarde. Le rôle de l'UNESCO est appréciable en la matière. Les droits nationaux doivent progresser. · on 30/07/2017
Battaglia M Très instructif et très belles images · on 30/07/2017
sabatier très beau documentaire · on 30/07/2017
Bennis Le film traite de la surexploitation et la dégradation de la forêt, le poumon de l'humanité. Tout en présentant les avantages et les inconvénients des modes d'exploitation industriel et traditionnel, il ouvre la voie à la recherche d'une solution de conciliation et incite au renforcement de la recherche et de la concertation multifactorielles et multiacteurs. · on 30/07/2017
Nathalie Très beau documentaire et instructif. La déforestation ne touche malheureusement pas que la Tasmanie, cependant je ne savais rien au sujet des eucalyptus et des pins millénaires. · on 30/07/2017
Lydie Carette je vote pour ce film qui non seulement nous apprend beaucoup de choses sur un pays méconnu, mais met le doigt sur le problème terrible de la déforestation, dans plein de pays à travers le monde · on 29/07/2017
FEV Magnifique hommage pour une forêt fabuleuse qui doit être absolument préservée et protégée face aux assauts massifs de l'exploitation forestière, au changement climatique. sa faune et sa flore unique en font un joyau de l'humanité. Ce film met bien l'accent sur les enjeux économiques et écologiques qu'elle représente et sur le soutien des hommes dont elle a besoin pour sa sauvegarde et son épanouissement. J'ai trouvé très intéressant l'exemple donné par l'exploitation forestière durable avec cet homme repêchant dans les lacs les troncs d'arbres de forêt inondée. Ce serait effectivement une alternative pertinente à l'utilisation industrielle du bois et à la préservation des espèces arboricoles. · on 29/07/2017
All comments